Appel à projets SE’nSE 2020, pour les créateurs de start-ups soutenables - appel clôturé

La Fondation pour les Générations Futures a lancé pour la 5e année son appel à projets SE’nSE aux créateurs de start-ups à impact positif sur l'environnement. Les start-ups lauréates pourront bénéficier d’un capital d’amorçage sous forme de prêt subordonné convertible. Cet appel a été lancé par le biais du Fonds SE’nSE, créé par l’entrepreneur Pierre Mottet, est également soutenu par le Fonds Aether pour les Générations Futures et la Fondation Eurofins.

L’appel à projet est national et entièrement en anglais (dossier et présentation devant le jury).

L'appel à projet SE'nSE 2020 est à présent clôturé. Rendez-vous à l'automne 2020 pour découvrir les projets soutenus.

> Qui finance et comment?

Au sein de la Fondation pour les Générations Futures, le Fonds SE’nSE et le Fonds Aether pour les Générations Futures financent cet appel. Cette année, ces mécènes sont rejoints par la Fondation Eurofins, qui elle aussi veut aider à un transmettre un monde habitable en stimulant les initiatives durables.

Par l’octroi d’un prêt subordonné convertible, SE’nSE souhaite offrir un financement intermédiaire entre le stade des ‘Friends, Family and Fools’ et des sources de financement plus classiques et conséquentes.

Outre le soutien financier apporté, SE’nSE permet aux entrepreneurs soutenables de bénéficier du regard critique d’un jury d’experts, d'une visibilité médiatique et de l’accès à un large réseau d’acteurs-clés.

Avec le soutien de :

Logo Fonds SE'nSE

Logo Fonds AetherLogo Eurofins Foundation

Le Fonds SE'nSE fournit un capital d’amorçage sous la forme d’un prêt subordonné convertible. Bien que les startups soutenues puissent décider d’utiliser le capital prêté aussi longtemps que nécessaire, le mécanisme du Fonds SE’nSE est conçu pour les encourager à un remboursement rapide du prêt. L’argent remboursé au Fonds peut ainsi être investi dans de nouvelles entreprises.

Un prêt subordonné est une forme de crédit dans laquelle le prêteur prend le plus haut niveau de risque : il est le dernier à être remboursé. Les banques considèrent ce type de prêt comme du quasi-capital, ce qui les aide à accorder un financement.  Par rapport au capital, il a l’avantage de ne pas être dilutif ni sur le résultat, ni en droit de vote.  Il est pour ces raisons d’habitude plus cher qu’un prêt normal.

Un prêt convertible est une forme de crédit qui peut être converti, à une échéance définie, en actions de la société ou en parts de la coopérative. L’optique du Fonds SE’nSE étant de favoriser un remboursement et non d’activer cette conversion, le taux d’intérêt connait une augmentation graduelle, qui donne le temps et la motivation à l’entreprise de générer suffisamment de cashflow pour rembourser son emprunt, tout en encourageant un remboursement dans les 3 ans. Ainsi le premier terme (18 mois) est sans intérêts. Dans un second temps (à partir de la 4e année), si le remboursement ou le paiement d’intérêts s’annoncent difficile , le Comité de Gestion du Fonds SE’nSE peut décider d’activer la conversion du prêt en (certificats d’) actions ou parts, en coordination avec les porteurs du projet.

 

Pour plus d'informations :
Jérôme Chaplier
j.chaplier@fgf.be
+32 498 67 62 42